The Self-Destruction of the West

Recherches - 582 pages - 170x240

ISBN : 9782748337976


Voilà désormais plus de 10 000 ans que la civilisation occidentale s’est installée et voilà 10 000 ans qu’elle viole le sens même de la nature : la vie. En s’appropriant sans concession ce qui l’entourait, l’homme de l’Ouest a vu son horizon ployer sous la charge de la destruction qu’il lui avait lui-même réalisée. Sommes-nous des lycanthropes ou des vampires ? Ces monstres si terrifiants qui sortent de notre imagination sont-ils en réalité la copie de notre comportement dévastateur ? Prédateurs, nous pompons sans remords les énergies qui nous entourent. Jusqu’où ira-t-on ? L’auteur commence ses recherches à l’époque néolithique et continue jusqu’à nos jours, répétant les discours communs sur la destruction de la terre mais révélant également des faits auxquels nous n’aurions jamais pensé. Entre métaphore, réalité et image, il fait passer un message et pour cela, il s’aide des auteurs, des chanteurs, des légendes et des dieux pour montrer qu’au final nous sommes nos propres faucheuses.
Version papier : 38,00 €

Meilleures ventes

Connexion

Fermer