Les Cinq Doigts de Dieu n'y vont pas de main morte

Romans de société - 232 pages - 140x225

ISBN : 9782342044041


"Vous savez notre rôle n'est pas forcément très plaisant. Mais comme on dit: on a rien sans rien. Vous voyez, cher ministre, tout cela est très logique et si je peux me permettre un conseil, ne restez pas seul dans cette affaire. Faites participer, dans le port du chapeau, vos collègues du gouvernement. Impliquez-les. Impliquez les députés, profitez de leur indignation pour réunir un consensus, autour de vous. Parce que ce seront vos pairs qui seront les premiers à vous lâcher et à se retourner contre vous. Vous deviendrez coupable de n'avoir pas su nous combattre, et peu importe si aucun de ceux qui vous accableront n'aurait pu faire mieux à votre place. Alors, faites front tous ensemble, c'est votre intérêt personnel, et c'est le nôtre. Nous démontrerons ainsi qu'à cinq on peut faire vaciller et peut-être s'effondrer un gouvernement et son parlement. Bien sûr, montrez-leur cette cassette, faites-leur écouter ce discours, cela vous protégera mais ne changera rien."
Tel est le message qu'adresse un groupe d'assassins aux autorités après avoir commis une vague meurtrière qui a emporté, aux quatre coins de la France, cinq personnes absolument étrangères les unes aux autres... Et la menace de nouvelles actions sanguinaires d'accompagner ces quelques mots qui ne devraient pas être pris à la légère... Œuvre hybride, tout autant roman noir que plongée dans les strates de la société française, conjuguant second degré, critique socio-politique et art de l'intrigue, "Les Cinq Doigts de Dieu n'y vont pas de main morte" compte parmi les premières oeuvres de Claude Picq, alias Cicéron Angledroit, qui témoigne déjà, ici, de ce style et de cet esprit caustiques que l'on se fait un plaisir coupable d'aimer.
Version papier : 15,00 €
Version numérique au format PDF : 7,99 €

L'AUTEUR



L'auteur, Claude Picq, est désormais bien plus connu sous le pseudonyme de Cicéron Angledroit. Cet ouvrage est, en quelque sorte, celui qui l'a porté sur les fonds baptismaux de la littérature policière. Banlieusard de toujours, il observe et se contente de retranscrire ce qu'il voit en y mettant, toutefois, des couleurs mêlées d'humour et de cynisme.

Meilleures ventes

Connexion

Fermer