Les Champs de la révolte

Romans historiques - 154 pages - 140x200

ISBN : 9782342162516


« À l'instar des autres négrillons et négrites de notre âge, nous allions nus puisque rien n'obligeait les colons planteurs à habiller les enfants esclaves. Nos pieds laissaient de petites traces rondes dans la terre meuble du carré de légumes que cultivait Justine. Le matin et le soir notre mère nous lavait avec l'eau fraîche d'une calebasse. Puis Justine de ses doigts habiles tournait dans la paume de ses mains des petits ronds de pâtes de manioc enrichie de morue que notre mère portait patiemment à nos lèvres. Cette collation était servie avec du lait de chèvre. [...] Dans la fraîcheur du matin, le giron maternel était un havre tiède aux senteurs sucrées que tempéraient quelques notes doucereuses de tabac doux. Puis notre mère partait non sans avoir pressé son nez rond contre nos joues en guise de baiser. Nous sortions alors rejoindre la petite troupe d'enfants aux fesses sales qui s'égayait devant les cases. Les pas de son cheval guidaient parfois le maître jusqu'à notre case. Il ne descendait jamais de cheval, nous toisant de haut, mon frère et moi, sans un mot. » Porté par la voix et la figure d'Urbain, né esclave et affranchi à la fin du XVIIIe siècle, le roman de F. Lacombe dépeint avec acuité les fondements et ressorts de la société esclavagiste et la vie sur les plantations. Mettant en scène un monde stratifié, où la violence n'est pas uniquement le fait du maître et où se jouent des luttes sourdes, cette œuvre voit son héros s'extirper de cet enfer à ciel ouvert pour intégrer la métropole française, alors sur le point de basculer dans la Révolution... et dont il va revenir avec des idées de liberté. Seront-elles seulement suffisantes pour renverser et balayer l'ordre ancien fondé sur la conjugaison du racisme et de l'exploitation de l'homme par l'homme ?
Version papier : 15,00 €
Version numérique au format PDF : 7,99 €

Du même auteur

Meilleures ventes

Connexion

Fermer