L'actualité Publibook
Publibook : Acte IV – Scène 3
27/03/2019
0

Journée Mondiale du Théâtre

 

À l’occasion de la journée mondiale du théâtre créée en 1961 par l’Institut international du théâtre ITI, nous vous proposons une sélection de 5 pièces minutieusement choisis par nos soins. Nous vous laissons les découvrir ci-dessous :

 

Trois pièces intimistes de Mario Paul Ahues Blanchait

P. Ahues Blanchait présente ici trois pièces de théâtre tour à tour poignantes, historiques, politiques et nostalgiques : Rencontre souterraine, Soif et mort ou l’Itération inverse, et Le Voyage. Ainsi, le lecteur fait la rencontre d’un SDF, un ex-professeur de philosophie, et d’une femme divorcée, tous deux enfermés dans le métro suite à une grève. Puis, il replonge dans l’angoisse de la dictature chilienne aux côtés d’un enseignant suspecté d’avoir des relations avec le parti communiste. Et enfin, assiste au suicide de deux octogénaires nostalgiques.

 

 

La Maison aux fous de Dan Adrian

 

Dans un asile, au sanatorium ou dans leurs chambres, une poignée d’âmes perdues refont le monde. Un colonel, une ballerine, un juge, un cheminot, deux vieilles dames… Fous et parfois conscients de l’être, ils revisitent leur passé, envisagent l’avenir et tentent, pour le meilleur comme pour le pire, de cohabiter…
Faisant souffler sur sa pièce un vent de folie tour à tour déroutant, touchant et amusant, Dan Adrian accouche d’une oeuvre hybride entre une absurde partie de Cluedo et un épisode de la « Quatrième Dimension » . psychiatrique! C’est avec un malin plaisir que l’auteur chahute ses personnages comme le lecteur, dont il fait voler les repères en quelques répliques: il n’y a pas de règle pour décrire la condition humaine!

 

 

Balzac et Zola au miroir d’une mise en scène de Michel Frontère

Avec talent et passion, Michel Frontère donne vie à un concept audacieux et original : la rencontre, au parc Monceau, à Paris, de ces deux génies dont les vies mises bout à bout couvrent l’ensemble du XIXe siècle. Assauts à fleurets mouchetés ou affrontements à couteaux tirés, sur fond de querelles littéraires, scandent dans un jeu de miroir ce dialogue vivant dont la littérature sort victorieuse.

 

 

Les Griffes sous le gant de Julien Bouchard-Madrelle

Deux excellentes pièces ou l’on retrouve, chez l’auteur, après « Gallien » et « Rencontrer Rousseau » (éditions Publibook), des élans et une verve qui font penser aux meilleures heures du théâtre français. Les personnages peuvent être désopilants ou profondément graves et participent avec succès de cette tradition symboliste et si vivante au théâtre. Il y a de l’héroïsme et du panache… L’ensemble offre au « lecteur-spectateur » une rafraîchissante distraction et l’entraîne dans le monde d’une Histoire grave d’où le rêve n’est pas exclu.

 

 

Julie de Mussidan de Julien Bouchard-Madrelle

 

Trois pièces, deux époques, des mondes qui s’opposent, se fissurent… D’un univers à l’autre, se montrant tour à tour acide et tendre, Julien Bouchard-Madrelle adapte sa plume, se joue des clichés et nous régale de bons mots, épinglant avec autant d’humour que de justesse l’hypocrisie et les préjugés. Un triptyque enlevé et référencé qui saura séduire un large public.

 

Et vous chers Lecteurs quelle est la pièce de théâtre qui vous a le plus marquée ?

Connexion

Fermer