Actualité
Presse-Karim Benkrimi sur canal Algérie
09/05/2018
0

Retrouvez l’interview de Karim Benkrimi sur Canal Algérie. L’auteur y présente son livre, On ne guérit pas facilement de l’enfance.  

Regardez  le replay ici 

 

  • À propos du livre : 

« Il suffisait d’une séparation qui s’annonçait, soit du côté de mon père, ou celle qui émanait de la séparation de mon grand-père, pour que je tombe malade ou que je sois envahi d’une angoisse étouffante. Cette pathologie névrotique ne me quitta pas durant toute mon enfance, à telle enseigne que mon papa, ayant remarqué des comportements anormaux, et n’ayant pas compris ma situation, ni mon état psychologique, décida de me mettre à la disposition d’un centre médico-social. » Enfant angoissé, Karim Benkrimi a vu son existence rythmée par des dépressions et de profonds moments de tristesse. Il revient sur son enfance troublée par un lot de peines quotidiennes et marquée par des épisodes névrotiques marquants qui l’ont empêché d’évoluer harmonieusement. Blessures psychologiques, anxiété, blocages, l’homme, aujourd’hui accompli, nous livre d’une main modeste son autobiographie, comme un regard jeté sur le passé.

  • À propos de l’auteur : 

Né le 31 décembre 1960 à El Bahia – Kouba (Alger) – cette date de naissance a été porté par son père au 2 janvier 1961 dans l’état civil et ce pour des raisons de scolarité –, Karim Benkrimi commença sa carrière bancaire en 1985 à la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR). Il est titulaire d’un diplôme d’études supérieures de banque (DES Banque) et est l’auteur de deux ouvrages édités. Le premier, édité en France, s’intitule « La Problématique de la gestion des crédits » (Edilivre, 2008). Le second, édité en Algérie, a pour titre « Crédit bancaire et économie financière » (El Dar El Othmania, 2011). Il change aujourd’hui de style et bifurque vers le roman autobiographique tout en envisageant d’écrire des essais.

 

Connexion

Fermer