Bruno Lamarre Actualité
Presse – Bruno Lamarre, Je parle avec les yeux
21/04/2017
0

La Voix du Nord consacre un article émouvant sur la rencontre entre Laurianne Havé-Allavoine et Bruno Lamarre, auteur de Je parle avec les yeux.

Pour lire l’article, cliquez : ici

  • À propos du livre

« Les aides-soignantes, infirmières, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, psychologues, psychomotriciennes, élèves et autres professionnels de la santé, et les ASH, qui normalement sont là pour veiller au bon déroulement du nettoyage des chambres, des couloirs et autres, pourquoi ne sont-elles jamais sous les feux de la rampe ? N’en déplaise à une minorité de personnes, moi, je vais les mettre en avant dans mon livre. Même si, en théorie, je suis muet, en pratique, je peux le faire et je tiens à leur dire merci moi-même. »
À travers ce récit autobiographique, Bruno Lamarre, souffrant du locked-in syndrome, nous fait part de son expérience dans différents hôpitaux et centres de rééducation. Devenu tétraplégique après un AVC, l’auteur témoigne de sa convalescence, de sa douleur, mais également de l’accueil et du soutien du personnel hospitalier. Par cet ouvrage, « Nono » met en avant les femmes de l’ombre, celles délaissées au détriment de la figure démiurgique du médecin. Il établit ainsi un constat de ce qui a lieu dans les structures médicales comme, par exemple, le comportement odieux de certains patients, et pire encore.

C’est dans une écriture dénonciatrice que l’auteur montre, ici, une certaine détresse dans le milieu de la santé, tant du côté des patients que de celui des membres du personnel. Une prise de conscience bouleversante qui révèle au lecteur la face cachée des centres médicaux.

Connexion

Fermer