Actualité
La Parole aux auteurs – Philippe Gaillard
16/10/2016
0

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir l’interview de Philippe Gaillard, auteur de Histoire des expressions populaires françaises, coup de cœur du mois !

  • Le principal trait de mon caractère ?

Cartésien.

  • Mon mot préféré ?

Peinard.

  • Un mot que je déteste ?

Hétérogénéité.

  • Ma drogue favorite ?

La lecture.

  • Ce que je voudrais être ?

Un auteur célèbre.

  • Ce que je déteste par-dessus tout ?

Perdre mon temps, la bêtise humaine.

  • Le métier que je n’aurai pas aimé faire ?

Médecin légiste.

  • Mes auteurs favoris ?

Alberto Moravia, Milan Kundera, Joseph Conrad, Balzac,Flaubert, Zola, Cioran.

  • Mes héros favoris dans la fiction ?

Lord Jim, Le Colonel Chabert.

  • Mes héroïnes favorites dans la fiction ?

Jane Eyre, Eugénie Grandet.

  • Mes héros dans la vie réelle ?

Les membres des forces spéciales, les agents secrets.

  • Mon juron, gros mot ou blasphème favori ?

Putain de merde.

  • Mon état d’esprit actuel ?

Ni heureux ni malheureux.

  • Ma devise ?

 La liberté à tout prix.

  • L’origine de mon histoire ?

Ce qui est à l’origine de mon histoire c’est avant tout mon expérience de la vie et des relations humaines, mon expérience en tant que professeur. L’envie, à travers mon personnage principal de dire qui je suis.

  • Ce qui m’a donné envie d’écrire ?

L’envie d’exprimer des choses sur la vie et les gens, sur la société française, sur la solitude de l’homme face à son destin.

  • L’origine de mon titre ?

La perte de mes illusions sur le genre humain.

  • L’origine de mes personnages ?

Les personnages de mon roman, inventés de toutes pièces pour la plupart, sont le fruit de mon observation de la nature humaine. J’aime observer les gens, leur comportement, comprendre ce qui se cache derrière les faux-semblants. Maxime est avant tout spectateur de sa propre vie même s’il est entraîné dans des péripéties inattendues. Certains personnages sont parfois des gens que j’ai côtoyés, des anciens collègues, également des élèves que j’ai eus au cours de ma carrière. Il y a aussi un ancien voisin, un monsieur âgé que j’aimais beaucoup.

  • Mon personnage préféré ?

Maxime bien sûr (et monsieur Nardin).

  • Secrets sur mon histoire ?

Dans ce roman, je crois avoir exprimé tout ce que j’avais envie de dire depuis des années et j’y ai mis toute mon âme. J’ai réglé certains comptes également mais je ne vous dirai pas avec qui.

Afin de vous procurer l’ouvrage de Philippe Gaillard, cliquez ici.

Connexion

Fermer