Dans les médias
Maryse Segarra dans la presse pour met en avant ses ouvrages « Impressions d’une mère face à l’inacceptable » & « Renaître de ses cendres ».
23/07/2019
0

Le journal dresse le portrait de Maryse Segarra. L’occasion pour l’auteur de présenter ses ouvrages « Impressions d’une mère face à l’inacceptable » & « Renaître de ses cendres ».

 

Impressions d’une mère face à l’inacceptable

Le 23 octobre 2006, François, quinze ans et demi, déclare une leucémie fulgurante et plonge dans le coma. Toute l’immense et impressionnante machine médicale se met alors en place, chaque seconde étant désormais comptée. Pessimistes, les médecins s’attendent toutefois au pire et l’annoncent à sa mère, M. Segarra… Ce qu’une mère ne peut justement accepter, la mort d’un enfant ne relevant pas de l’ordre des choses. Acculée à l’intolérable, celle-ci va alors puiser en elle une énergie inouïe et s’engouffrer dans chacune des brèches d’espoir qui s’ouvrira à elle… Voici le récit de son combat. Ou, plus précisément, d’une victoire lentement arrachée à la plus terrible des adversités…
Certes, il n’est pas de confrontation identique à la maladie. Certes, chacun réagit comme il peut face à cette épreuve décisive, avec plus ou moins de force et de patience. Cependant, il existe aussi des éléments qui lient tous ces maux : l’amour qui nous fait tenir debout, le travail des médecins, l’espérance, la volonté de croire qu’il ne s’agit que d’une sombre parenthèse dans une vie que l’on veut réussie… Autant d’éléments et de thèmes qui traversent le témoignage de M. Segarra qui, par-delà sa propre expérience, énonce une formidable leçon de courage à tous ceux qui seraient assaillis par le défaitisme.

 

Renaître de ses cendres

« J’ai écrit ce livre, comme le premier, sous forme de témoignage, j’ai écrit avec un recul encore plus important que pour le premier. Mais parfois, j’utilise aussi la spontanéité comme certains échanges pleins d’humour et de fraîcheur entre mon fils François et moi. J’espère encore une fois, à travers ce témoignage, apporter de l’espoir et du réconfort à tous ceux qui traversent une épreuve. Et faire un peu mieux comprendre ce qu’est un handicap invisible. » Le 23 octobre 2006, François, tout juste 16 ans, déclare une leucémie fulgurante. Impressions d’une mère face à l’inacceptable nous racontait le combat qui s’était engagé durant plusieurs années. Un témoignage qui s’arrêtait avec la rémission du jeune homme en 2010. Après avoir livré un combat aussi éprouvant, il est nécessaire de se reconstruire. Un chemin qui va être long et juché d’obstacles à franchir. François souffre d’un handicap dit invisible qui est un frein à son intégration sociale. Mais ni François, ni sa mère ne baissent les bras. La reconstruction va être difficile mais pas impossible pour ces deux battants ! La couverture du livre qui se nomme L’envol est une aquarelle de l’auteure, réalisée pour François. S’envoler vers un ciel sans nuages, renaître de ses cendres : tel est le thème de ce nouveau témoignage.

Connexion

Fermer