Actualité
Idée reçue #2
28/12/2018
0

Votre idée reçue de la semaine :

« Les maisons d’édition ne lisent pas vraiment les manuscrits, au mieux en diagonale. »

Avant de sélectionner les ouvrages qui seront publiés, une maison d’édition se doit de lire les manuscrits qui lui sont envoyés, sans cette étape, comment choisir ce qui sera édité ? On entend souvent beaucoup de témoignages, parfois contradictoires, sur ce cheminement : entre le fameux stagiaire sous-payé qui ne lit que 3 pages du manuscrit et les comités de lecture favorisant les ouvrages avec recommandation, en bref malgré la foultitude d’articles sur le sujet, le fonctionnement de cette partie de la maison d’édition reste flou, et semble avant toute chose dépendre de la maison en elle-même.
Aussi cet article n’aura pas pour vocation de parler pour toutes les maisons éditoriales, mais d’expliquer le cheminement propre à Publibook.

  • La lecture des manuscrits

Tous les manuscrits sont lus après avoir été réceptionnés, sans exception !

En effet, ici, pas de lecture en diagonale des deux premières pages : afin de pouvoir comprendre la portée et le potentiel d’un livre, il est nécessaire de le lire véritablement, et le credo des éditions Publibook est de donner sa chance à chaque manuscrit, à chaque auteur, quelle que soit sa notoriété.
L’idée reçue, selon laquelle les maisons d’édition ne lisent pas les manuscrits, ou bien les survolent, s’avère donc être fausse.

  • Le comité de lecture

Les manuscrits sont donc soumis à un comité de lecture composé de professionnels, qui sélectionne ceux qui seront édités.
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, tous les manuscrits que nous recevons ne sont pas publiés, une sélection est opérée. Il nous arrive en effet de recevoir des manuscrits dont le thème est totalement opposé aux valeurs que nous véhiculons, contraire à la loi (incitation à la haine, …), mais aussi tout simplement inférieur aux standards de qualité que la maison s’impose.
Encore une fois, l’idée reçue selon laquelle il n’y aurait aucune sélection sérieuse s’avère être erronée.

  • Pour conclure

Le fonctionnement d’une maison d’édition lui est propre, aussi est-il difficile de parler au nom de toutes les maisons, cependant soyez assurés que chez Publibook, chaque manuscrit sera lu entièrement, du premier au dernier mot, puis fera l’objet d’une sélection par un comité de professionnels.

Alors, convaincu(e) ?

N’hésitez pas à nous transmettre une idée reçue sur le monde du livre à marketing@publibook.com ou sur Facebook !

Découvrez toutes nos idées reçues :

Cliquez ici

Connexion

Fermer