Actualité
Astuce de pro – La Relecture
12/02/2019
1

Les Éditions Publibook vous proposent aujourd’hui une nouvelle astuce de pro Relisez votre manuscrit qui est…

« Relisez votre manuscrit en toute quiétude. »

  • Faire une pause

Souvent, après avoir passé des heures à lire et réécrire un texte, il est difficile de le voir de l’extérieur. Tout nous semble faire partie d’un ensemble presque organique. Notre œil glisse sur les fautes sans les voir. Il semble en effet que notre cerveau corrige automatiquement ces fautes ! Prendre un peu de temps pour soi, pour se reposer, permet d’avoir un regard neuf sur vos écrits. Cela vous permettra peut-être même de repérer des passages que vous pourriez enrichir !

 

  • Lire sur papier

Les études tendent à prouver que nous lisons plus vite sur ordinateur (ou sur tout autre écran) que sur un livre. Or lire vite, c’est également faire l’impasse sur certaines phrases, sur certains mots que l’on devine plus qu’on ne les lit. Imprimez votre manuscrit, ou même seulement les passages sur lesquels vous avez des doutes, vous repérerez probablement des coquilles et fautes supplémentaires. Par ailleurs, vos yeux fatigueront moins vite que si vous lisiez sur ordinateur.

 

  • Lire à haute voix

Lire à haute voix a plusieurs avantages : cela permet souvent de repérer les coquilles et les lettres oubliées, mais également de « sentir » les formulations trop alambiquées qui ne « sonnent » pas naturel. Cela permet donc de tester la fluidité de vos phrases. De même, vous pourriez repérer quelques passages où les personnages ne s’expriment pas de la bonne manière, où ils ne s’expriment pas avec « leur » voix.

 

  • Demander à son entourage

Après avoir passé peut-être beaucoup de temps seul sur votre ouvrage, le faire relire par une tierce personne peut s’avérer utile. Un œil extérieur et non aguerri à votre style, votre texte, sera plus attentif et aiguisé, car le cerveau ne fera alors plus de raccourcis.

Vous pouvez également nous transmettre votre propre astuce par mail à marketing@publibook.com ou sur Facebook.

Découvrez toutes nos astuces :

Cliquez ici

Laisser un commentaire

1 comment

  1. Il y a une absolue nécessité à ne pas se précipiter pour publier ! Les fruits les plus tardifs sont les fruits les plus mûrs ! Michèle Reich

Connexion

Fermer