Gouvernance des ressources naturelles et résurgence des conflits armés internes en Afrique centrale

Le cas du diamant dans les crises en république centrafricaine (1993-2016)

Essai - 238 pages - 155x235

ISBN : 9782342169683

Publié le : 30/07/2020


Si les questions de pauvreté et de sous-développement, constituent des variables explicatives et causales de la conflictualité en Afrique en général et en Afrique centrale en particulier, l'enjeu des ressources naturelles, qui modèle et façonne le positionnement des acteurs internes ou externes en Afrique centrale, demeure prioritaire. L'objectif de ce travail est d'analyser les « causes profondes » et les variables explicatives de la résurgence de la conflictualité en RCA. Précisément, il tente de répondre à la question de savoir en quoi les ressources naturelles, et particulièrement celles diamantifères, constituent un facteur d'instabilité et de résurgence de conflits armés internes en République Centrafricaine. Dans une telle perspective, nous nous intéressons à l'impact de la gouvernance des ressources diamantifères et des dynamiques géopolitiques autour du diamant. Grâce à une méthodologie complexe, appuyée sur l'analyse des données qualitatives et d'origines documentaires, il en ressort que le diamant en RCA fait l'objet d'une gouvernance néo-patrimoniale et privatisée de la part des acteurs internes et externes. Cette gouvernance peu adéquate, associée à des luttes concurrentielles, à la quête de puissance et de marchés par les acteurs externes, empêche à cette ressource naturelle de participer effectivement au développement du pays. Le clientélisme, la centralisation des décisions autour de ce secteur, les luttes entre les factions rebelles autour du diamant contribuent à la fragilisation de ce secteur et à l'instabilité continue dans les régions. Pour y remédier, il est important de démocratiser le secteur diamantifère, promouvoir la construction d'un État décentralisé, en vue de lutter contre l'insécurité et le sous-développement.
Version papier : 22,00 €
Version numérique au format PDF : 11,99 €

L'AUTEUR



Analyste chercheuse et consultante camerounaise, Sintiche Nahomie Pagnou Tchinda est spécialisée dans la résolution des conflits et des opérations de maintien de la paix. Titulaire d'un master en Sciences sociales et relations internationales, elle s'est intéressée aux dynamiques conflictuelles en République Centrafricaine pour laquelle elle est, en 2017 et 2019, consultante en investigation. En 2018, elle rejoint l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) auprès des Nations Unies à New York en tant qu'assistante chargée des affaires politiques où elle traite les questions relatives à la paix et la sécurité.

Meilleures ventes

Connexion

Fermer